dimanche 21 mars 2010 - New York Movie

Vendredi je me suis levé la peur au ventre, le cerveau qui pense trop vite, j'ai noué ma cravate qui me semblait bien trop grande, et je me demandais un peu comment un tel jour avait pu arriver. Si j'avais su qu'un jour je passerais un entretien pour aller travailler , c'est bien trop grand pour moi, à mon âge mais à quoi je pense, je ne sais même pas ce que je veux faire de ma vie mais pourquoi ils me donnent un entretien à moi je ne sais rien faire je sais à peine me débrouiller.

Je suis allé déjeuner avec C., elle me racontait des choses pour me détendre un peu, heureusement ça marchait bien même si quand même la cravate était un peu trop serrée je respirais à peine, parce que ça fait peur quand même, pas parce que c'est les Nations-Unies, enfin pas seulement, parce que c'est un immense vertige, c'est quelque chose qui va plus vite que moi et qui m'entraîne à chaque fois là où je ne sais pas encore. Je twitte dans le métro pour évacuer et j'écoute de la musique qui ne fait que traverser mon cerveau.

Juste après je suis retourné là-haut, il n'y avait plus grand-chose, je suis resté là et j'ai réfléchi pendant une heure, peut-être deux, j'ai regardé partout, il y avait encore un paquet de pâtes et un paquet de riz dans le placard, des bouquins que j'avais laissés, New York Movie au mur, les parfums du passé étaient partis. Alors je me suis dit, il est temps de revenir, tu ne crois pas ?

19:11. 5 commentaire(s)

dimanche 14 mars 2010 -

Je pense à New York, tout le temps, tout le temps. Comme à une amoureuse dont on ne se défait pas. Je pense à chacune de ses rues, de ses stations de métro comme à un souvenir douloureux. Je pense à chaque instant que j'ai passé avec elle, et à chaque instant je voudrais qu'elle me revienne. Mais je ne sais que trop que rien n'aurait le goût d'avant.

15:08. 3 commentaire(s)