dimanche 31 mai 2009 -

Oh au fait
je l'AI
gnihihihihi

21:48. 6 commentaire(s)

jeudi 21 mai 2009 -

Un oiseau

S'est posé sur tes lèvres
L'as-tu senti ?

15:37. 1 commentaire(s)

mercredi 13 mai 2009 - les petits matins

De temps en temps je tombe tout au fond de mon café au lait. De huit heures à minuit, je fais comme un devoir l'effort intellectuel de l'évasion permanente, et pourtant on se surprend tous de temps à autres à examiner notre existence minable et répétitive et notre conquête du monde qui a cessée au moment où elle s'est résumée à des billets d'avion non remboursables chez Air France. Un jour sur deux on se demande quelle est l'essence profonde de la canette de coca-cola vide qui traîne sur le bureau et comment la structure désordonnée des polycopiés d'aide multicritère à la décision et de discrétisation d'équations aux dérivées partielles va m'aider à être davantage moi-même. On se met face à ce vide gigantesque pour le défier du regard alors que lui s'en fout. Et l'autre jour sur deux, on ne renoncerait quand même pas à l'odeur d'un expresso à la pause pour aller conquérir l'Alaska par temps couvert. On s'infiltre à travers les fissures du mur face à soi. On a quand même bien le droit de s'abreuver de culture et de se construire des mondes avec un thé bien chaud dans les mains.

J'ai longtemps pensé que le premier jour valait plus que le deuxième. Jusqu'à me dire que "tenter la réappropriation des formes aliénantes de la culture contemporaine" et se prendre pour Warhol était tout de même un plan de survie beaucoup plus intéressant.

On n'aura peut-être pas de grand soir, mais on peut quand même espérer des petits matins.

Tout ça pour dire que du coup, je pense que je vais acheter un reflex.

22:43. 4 commentaire(s)

samedi 9 mai 2009 - L'Ordinaire

JACK
Tu leur dis Ed ?

ED
Dis-leur Jack

JACK
Ou bien Nan

NAN
Qu'est-ce que je leur dis ?

JACK
Dis-leur d'abord au sujet de ton père

NAN
On a retrouvé papa
Tout durci

JACK
Dis-leur au sujet de la vallée

NAN
Il n'y a pas de vallée

PAT
Ed tu as pensé à moi ?

ED
Comment va ma petite Pat ?

PAT
J'avais si peur pour toi
Oh je suis si heureuse

SUE
Ça va Jack ?
J'ai cru que tu me reverrais morte
Que je ne te reverrais plus

JACK
Nan dis-leur

ED
Au sujet de la crevasse et de Jack

NAN
Jack tout d'un coup on n'a plus vu Jack

JACK
Le grand trou

NAN
Plus personne il s'est volatilisé

ED
On ne saura jamais ce qui a fait que Nan a tout de suite su le point précis où il fallait creuser

NAN
En quelques secondes on a pu dégager sa tête

ED
Pour l'extraire tout entier il a fallu le reste de la journée

JACK
On sait en tout cas maintenant par où ce n'est pas la peine d'essayer de passer
Derrière cette muraille il n'y a pas de vallée mais une autre muraille encore plus haute

BOB
Sur la carte mais regardez
Elle existe pourtant bien cette vallée

JACK
Elle existe oui quelque part
Là où nous avons dû nous tromper c'est dans notre position sur cette carte
Nous sommes quelque part mais où ?

ED
Arrêté dans sa chute par une saillie rocheuse
Disloqué comme suspendu
Durci le corps de Joe

00:50. 3 commentaire(s)