vendredi 23 janvier 2009 -

Je suis sincèrement désolé pour les personnes qui atterrissent ici en tapant sur google "retirer son parquet clic clac". Pour me faire pardonner, voici le site de castorama.

00:09. 3 commentaire(s)

mercredi 21 janvier 2009 -

Les journées sont longues, de la nuit à la nuit, les journées sont des piqûres d'été, de 7h à 2h. La fatigue est une fatigue d'hiver, vaseuse.
Répétitions souvent, aujourd'hui, dimanche, mardi dernier. Les heures qui s'enchaînent, aux murs - le temps comme une lame et les survivants si peu nombreux. Au dehors, le ciel bleu comme il n'est jamais bleu, mais dedans les nuages. La douceur de ces rares matinées de dimanche où je me levais, retrouvée.
Et cette interrogation persistante : après le crime, que faire du corps ?

00:13. 4 commentaire(s)

lundi 12 janvier 2009 - anyone else but you

Je me sens vieux : les lieux que je visite sont tout autant d'irréalités. Je ne perçois plus les subtiles vibrations d'air aux portes des paysages inconnus. Je m'aventure en une terre où "deux fois mon âge" et "deux ans" font sens, et sont mesurables à la fois à l'aune de mes expériences et de mon espérance de vie. Chaque tasse de thé, perdu seul derrière ma forteresse, vissé sur ma chaise en bois, me rapproche un peu plus du vieillissement prématuré plus que de la vieillesse, l'ensemble étant bien pire que la mort lente. Je me sens vieux, et disons, pas comme un grand-père, mais plutôt comme une vieille fille.

J'ai besoin de présences et d'agitations, d'agitations stériles et d'espoirs vains. Et même de déceptions infinies. Les jours se perdent à tourner en rond. Je suis comme tout le monde, j'ai besoin d'alimenter la machine à rien. Je fais du remplissage. Alors peu importe, n'importe qui d'autre que toi est un bout suffisant de rien.

J'ai juste besoin de mensonges.

00:06. 4 commentaire(s)

mercredi 7 janvier 2009 -

Toutes les filles font du polaroïd.
Mais moi je préfère faire comme un.

00:24. 2 commentaire(s)

lundi 5 janvier 2009 -

On n'a plus de passé derrière l'opaque
Quand on se bat avec des boules de neige
Les gens sourient doucement dans leur écharpe
Ça me fait sourire aussi

22:18. 1 commentaire(s)



Paris sous la neige/Velvet underground.
Et les milliards d'envies.

15:12. 6 commentaire(s)

vendredi 2 janvier 2009 -

J'ai voulu faire des photos mais on n'imite pas le vide.
J'ai voulu peindre mais j'ai jeté mes pinceaux.

21:54. 2 commentaire(s)