lundi 29 décembre 2008 - Orange

Toujours je tourne en rond ce sont les mêmes obsessions qui reviennent qui reviennent comme une chanson comme une boîte à musique j'ai ce son dans la tête et le cliquetis d'une montre mécanique clic clac clic qui tourne qui tourne. Le ciel est loin et parfait comme une glace qui me regarde le ciel est froid c'est très froid et lisse et la musique qui répète clic clac s'agite comme un pantin tout d'un coup.

00:57. 2 commentaire(s)

dimanche 28 décembre 2008 -

Non mais c'est froid là non ?

00:09. 4 commentaire(s)

jeudi 25 décembre 2008 -

Pour Noël, la douceur, et la paix. Vous êtes tous beaux.

17:36. 2 commentaire(s)

mardi 23 décembre 2008 -

J'ai les yeux couverts de cellophane. Au réveil, le soleil est déjà bas ces jours-ci, loin de Paris l'air est plus léger. Le temps passe moins vite.

Dormir, regarder le jardin, l'aube, qui se couche, les chants de Noël, Bob Dylan, le retour au passé.

16:06. 4 commentaire(s)

mercredi 17 décembre 2008 - Les pieds

Quelquefois des vagues viennent gifler la peau, vlam, comme ça, et soudain, c'est la nuit, soudain, on ne respire plus, et ---
Quand la mer se retire, l'eau est tiède, et douce, comme du papier de soie.

22:39. 8 commentaire(s)

lundi 15 décembre 2008 -

Meurt de haine, souvent.

Non. Trop tard pour ça.

17:00. 0 commentaire(s)

dimanche 14 décembre 2008 - L'être rien

J'écris des lettres où je parle de terres de feu et de glace, de neige et de volcans. Je parle d'océans infinis et de terres éloignées. Je raconte la douceur des rayons de soleil qui s'infiltrent dans la chambre et viennent frapper les murs couverts de photos et de collages, et de mots. Je raconte les sensations de froid dans les veines qui me font vivre.

Je m'épuise à force de travail et de candidatures à écrire et puis il y a l'équipe à motiver et les projets à terminer et les réunions à fixer, et puis mon rôle à apprendre. Toujours à la fin de l'épuisement, la chaleur du thé, les clémentines de nouveau, le jazz et le classique qui s'élèvent par-dessus la poussière, le ciel parfaitement gris et le froid qui me fait penser à chaque fois, à chaque fois maintenant, Reykjavik, Stockholm, Varsovie. Voilà, les lettres sont envoyées, il n'y a plus qu'à attendre.

19:27. 3 commentaire(s)

jeudi 11 décembre 2008 -

Il y a eu un problème chez moi, je dis encore chez moi même si ça n'a jamais été chez moi. Maintenant, l'armoire est morte, le parquet est mort, les vêtements sont morts, il y a un trou dans la porte et puis voilà, le reste aussi est mort. Les choses. C'est comme ça, je suis resté immobile devant ça, incrédule, et puis il faut constater les dégâts et écrire des courriers et prendre des photos et. Réparer.

Parfois il ne reste plus rien, mais il faut toujours que quelque chose vienne écraser le rien, histoire de s'assurer que, cette fois c'est bon, on aura vraiment tout détruit, jusqu'aux lieux, jusqu'aux plus maigres souvenirs.

Toujours le son du piano et le thé. La chorale, et les chants de la Sainte Lucie.

Au moins, il ne fait pas si froid.

21:15. 0 commentaire(s)

samedi 6 décembre 2008 - Le noir

J'ai retrouvé un vieux carnet, avec un extrait de rêve.

"C'était comme essayer d'aimer la peinture, des deux côtés du cinéma. Ah oui, au fait, quand ils sont en retard au restaurant, ils sont en train de peindre"

Il y a aussi la liste des études que j'ai envisagé de faire, avec en bas "prépa lettres".

Il y a une correspondance entre Camus et Char.

Parfois je parle de gens en les désignant par une lettre. Je ne suis pas sûr de qui est K et je ne sais pas qui est C.

Il y a la liste des choses à faire avant de partir à New York, les adresses des gens à qui je comptais écrire, il y a son adresse, rajoutée à la fin, il y a les adresses et les horaires d'ouverture des musées là-bas, et puis des notes, beaucoup de notes, sur ce que je vois, ce que je lis, et surtout beaucoup de notes que je ne comprends plus.

17:31. 11 commentaire(s)

jeudi 4 décembre 2008 -

Message d'******** *********
Sujet : Stage chez PSA

>> Intitulé du stage : Déploiement de la démarche de maîtrise de la durabilité dans les documents de spécification technique aux fournisseurs


Euh.

00:31. 2 commentaire(s)

lundi 1 décembre 2008 - Sang

A ces heures-là, Paris s'endort, et les lumières
et alors je revis comme avant

02:09. 2 commentaire(s)