lundi 29 septembre 2008 - Annonce

(Est-ce qu'il y a des gens gentils qui savent faire un code/script pour avoir un petit lien en bas qui renvoie aux posts précédents ?)

23:05. 0 commentaire(s)

Parfois, il faut recommencer. On essaie, une fois, deux fois, une infinité de fois. Et il faut recommencer.
Parfois, il faut tout effacer.
Je sais pas pourquoi.
Je le fais c'est tout.
Je n'ai rien que ce vide-là à décrire, inlassablement. On recommence toujours, on retourne à ses vieilles obsessions. Je me suis appuyé sur la barrière et puis j'écoutais. Je regardais ce spectacle navrant, je regardais droit devant. Ailleurs. Je voulais être ailleurs. C'est toujours pareil. Les barrières, des barrières partout.
Mais bon, j'étais là.
Puis je suis rentré chez moi.

14:10. 0 commentaire(s)

samedi 6 septembre 2008 - Les hirondelles

Et toujours la mer se gonfle et se soulève crache les vagues explosent on dirait des volcans en éruption on dirait des foules attachées prisonnières de la mer. Sable reflet silence où la mer se finit se finit se finit encore encore et là la roche le sel surtout le sel c'est la violence de la mer lourde qui se jette contre soi. Les bourrasques comme des vagues le ciel comme la mer l'horizon comme l'absence. La musique qui siffle c'est une mélodie connue comme une vieille connaissance acide les vieilles connaissances sont toujours acides comme ça comme des étincelles et pas comme des flammes cette connaissance c'est toi c'est elle tout ça c'est toujours elle et puis tout le reste toi aussi c'est la mer. La mer à s'y méprendre encore.

23:08. 4 commentaire(s)

vendredi 5 septembre 2008 - Grise

Pour moi, il n'y aura jamais qu'elle. La mer.

20:39. 1 commentaire(s)